Haiti - National Targets

Show map

The national targets (or equivalent) presented in this database are taken from the NBSAPs received since COP-10, fifth national reports or from documents submitted separately. The mapping of national targets to the Aichi Biodiversity Targets by the Party concerned is indicated in the last column “Related Aichi Target(s)”. All Parties are encouraged to undertake this mapping exercise and to submit this information to SCBD for incorporation in this database.

Reference Target Related Strategic Goals/Aichi Targets
Cible # 1 D'ici à 2025, la thématique biodiversité est intégrée dans les programmes d’éducation des niveaux primaire, secondaire et universitaire.
Cible # 2 D’ici à 2026, la population, dont la moitié représentée par les femmes, vivant dans et aux alentours des Aires Protégées créées et à établir est sensibilisée et conscientisée sur les valeurs de la biodiversité et s’implique dans les actions pour la préserver et l'utiliser de manière durable.
Cible # 3 D’ici à 2030, l’ensemble de la population haïtienne est sensibilisée et conscientisée sur les valeurs de la biodiversité.
Cible # 4 D’ici à 2024, les valeurs de la diversité biologique d’Haïti sont effectivement intégrées dans le Système de Comptabilité Nationale conformément à Aichi et aux dispositions du Droit Interne en lien avec le Décret- cadre de 2006 sur la gestion de l’environnement.
Cible # 5 D’ici à 2028, un Système National d’Aires Protégées Marines fonctionnel et jusqu’à représenter 30% du couvert du territoire est établi et la réduction des pressions sur les écosystèmes et habitats côtiers et marins, notamment sur les récifs corraliens, significativement réduite.
Cible # 6 D’ici à 2025, un Système National d’Aires Protégées Terrestres fonctionnel et jusqu’à représenter 20% du couvert du territoire est complété et la réduction des pressions sur les écosystèmes d’eau intérieurs notamment les châteaux d’eau, les cascades et autres zones humides intérieures (lacset étangs) - significativement réduite.
Cible # 7 D’ici à 2027, les zones consacrées à l’agriculture, l’aquaculture et la sylviculture sont gérées d’une manière durable.
Cible # 8 D’ici à 2028, les stocks de poissons et d’invertébrés capturés dans les pêcheries artisanales sont gérés, au niveau du SNAP marin, sur la base d’un régime scientifique et de gouvernance partagée renseignant sur l’état réel de la ressource, le suivi des pêcheries et la cogestion.
Cible # 9 D’ici à 2025, les espèces rares, menacées et vulnérables bénéficient, pour les plus emblématiques d’entre elles, d’un régime d’interventions ciblé et axé, le cas échéant, sur la reconstitution, la reproduction et la réintroduction.
Cible # 10 D’ici à 2027, les espèces exotiques envahissantes terrestres sont pour la plupart réduites sur les principales îles satellites et dans les Aires Protégées terrestres du pays et les voies et processus d’invasion des espèces exotiques envahissantes aquatiques identifiés et contrôlés au niveau de la grande Terre.
Cible # 11 D’ici à 2030, les niveaux de pollution d’origine tellurique - notamment celle causée par les matières plastiques transportées par les rivières, torrents et ravines entraînant des impacts très dommageables pour la santé des éléments de la biodiversité côtière et marine- sont réduits à des seuils acceptables pour l’intégrité et le fonctionnement des écosystèmes côtiers et marins.
Cible # 12 D’ici à 2030, les Zones Côtières et Marines du pays sont administrées selon les principes et fondements de l’approche écosystémique, gérées selon une trajectoire priorisant une croissance bleue en vue d’en faire des écosystèmes sains fournissant des services et des bénéfices équitables pour le bien-être de la population haïtienne.
Cible # 13 D’ici à 2030, le taux de couverture forestière et agroforestière se sera accru respectivement de 6%, référence base 2019, et de 30% au moyen d’espèces forestières et fruitières endémiques et natives dans les bassins versants stratégiques et paysages exceptionnels du pays.
Cible # 14 D’ici à 2028, les progrès tangibles sont réalisés en matière de réduction des pressions anthropiques sur les ressources ligneuses.
Cible # 15 D’ici à 2028, les principaux écosystèmes d’eau intérieurs sont gérés et restaurés.
Cible # 16 D’ici à 2030, la prise en compte de la biodiversité agricole est systématiquement encouragée et renforcée dans une optique de développement durable de l’agriculture haïtienne et d’une meilleure sécurité alimentaire.
Cible # 17 D’ici à 2030, en tandem et en consonnance avec les grandes orientations et mesures de la Politique Nationale sur les Changements Climatiques et autres stratégies apparentées, la résilience des principaux écosystèmes et paysages naturels du pays au changement climatique et aux risques de catastrophes naturelles est renforcée et mise au service des efforts pour développer une véritable capacité adaptative de la population, notamment grâce à des approches fondées sur la biodiversité et les écosystèmes.
Cible # 18 D'ici à 2030, les pratiques environnementales en faveur de la protection et du développement de la biodiversité sont promues avec les Collectivités Territoriales dans les villes grandes et moyennes d'Haïti partout où cela est possible.
Cible # 19 D'ici à 2030, les pratiques culturelles, traditions et savoirs locaux compatibles avec les impératifs de conservation et d'utilisation durable de la biodiversité sont systématiquement intégrées dans divers aspects de gestion des composantes de la diversité biologique.
Cible # 20 D'ici à 2030, l‟intégration de la dimension biodiversité et écosystèmes est systématiquement inscrite et renforcée dans les divers investissements des acteurs économiques et sociaux pour une meilleure gouvernance de la biodiversité nationale.
Cible # 21 D'ici à 2030, la production de connaissances sur la biodiversité du pays est systématiquement encouragée, renforcée et largement diffusée pour éclairer les décisions et guider les actions.
Cible # 22 D'ici à 2030, des mécanismes financiers durables et diversifiés sont opérationnels pour assurer la conservation et l‟utilisation durable de la biodiversité ainsi que le partage des avantages découlant de celle-ci, y compris la sauvegarde des espèces menacées et la restauration des écosystèmes dégradés.
Cible # 23 D'ici à 2030, le cadre légal, de gouvernance et de politique portant sur une gestion holistique de la biodiversité et des thématiques apparentées est promulgué par les autorités, appliqué et largement vulgarisé.