العربية  |  English  |  Español  |  Français  |  Русский

Luxembourg - National Targets

Show map

The national targets (or equivalent) presented in this database are taken from the NBSAPs received since COP-10, fifth national reports or from documents submitted separately. The mapping of national targets to the Aichi Biodiversity Targets by the Party concerned is indicated in the last column “Related Aichi Target(s)”. All Parties are encouraged to undertake this mapping exercise and to submit this information to SCBD for incorporation in this database.

Reference Target Related Strategic Goals/Aichi Targets
Objectif 1: Mettre pleinement en oeuvre la législation relative à la protection de la biodiversité Éviter l’extinction des espèces, enrayer la détérioration de l'état de conservation de l'ensemble des espèces et habitats couverts par la législation de l'Union européenne relative à la nature ou ciblés par un plan d’action national, et améliorer leur état de conservation de manière significative et mesurable de façon à ce que, d'ici à 2020, par rapport aux évaluations actuelles: i) 100 % des évaluations supplémentaires d'habitats et 50 % des évaluations supplémentaires d'espèces, effectuées au titre de la directive «Habitats» ou d’un plan d’action national, indiquent un état de conservation favorable ou amélioré; ii) 50 % des évaluations supplémentaires d'espèces, effectuées au titre de la directive «Oiseaux», indiquent un état de conservation stabilisé ou amélioré.
Objectif 2: préserver et rétablir les écosystèmes et leurs services D'ici à 2020, les écosystèmes et leurs services au bien-être humain seront préservés et améliorés grâce à la mise en place d'une infrastructure verte et au rétablissement d'au moins 15 % des écosystèmes dégradés, notamment les zones humides, les paysages semi-ouverts richement structurés, ainsi que les herbages constitués de prairies maigres, landes et pelouses-sèches. Les écosystèmes seront également renforcés, dans leur capacité de résistance et d’adaptation contre différentes perturbations de façon à maintenir leurs structures, compositions et fonctions d’accueil pour les habitats et espèces d’intérêt communautaire et national.
Objectif 3: réduire considérablement la consommation foncière et la fragmentation des paysages D’ici 2020, l’utilisation du sol sera réduite considérablement et adaptée à un développement durable en vue des objectifs 1 et 2. i) Urbanisation: intégrer des objectifs de biodiversité, et favoriser le concept d’infrastructure verte livrant différents services aux zones urbaines et à leurs habitants. ii) Fragmentation: d’ici à 2020, les travaux relatifs aux gros ouvrages prioritaires, rétablissant majoritairement la continuité du réseau écologique seront entamés et les principaux corridors écologiques et goulots d’étranglement seront protégés.
Objectif 4: renforcer la contribution de l’agriculture et de la sylviculture D’ici à 2020 au plus tard, les subventions néfastes pour la biodiversité seront éliminées et des incitations positives en faveur de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité seront appliquées en tenant compte des conditions socio-économique nationales. i) Agriculture: d’ici à 2020, étendre à un minimum de 10% les zones cultivées dans les prés et prairies, les terres arables et les cultures permanentes, couvertes par des mesures de conservation de la biodiversité, afin d’apporter une amélioration significative et mesurable à l’état de conservation des espèces et des habitats tributaires de l’agriculture ou subissant ses effets, ainsi qu’à la fourniture des services écosystémiques, par rapport à l’état de conservation évalué en 2013. ii) Forêts: d’ici à 2020, des plans de gestion des forêts, conformes à la gestion durable des forêts, seront mis en place pour toutes les forêts publiques, ainsi que pour les domaines forestiers privés dépassant 10ha, afin de conserver respectivement d’améliorer mesurablement l’état de conservation des espèces et des habitats tributaires de la sylviculture ou subissant ses effets, ainsi que la fourniture des services écosystémiques, par rapport à l’état de conservation évalué en 2013.
Objectif 5: lutter contre les espèces exotiques envahissantes D'ici à 2020, les espèces exotiques envahissantes et leurs voies d'accès seront répertoriées et traitées en priorité, les principales espèces ainsi visées seront endiguées ou éradiquées et les voies.
Objectif 6: assurer la sensibilisation de la population D’ici à 2020 au plus tard, la population sera consciente de la valeur de la diversité biologique, des écosystèmes et de leurs services fournis, ainsi que des mesures qui peuvent être prises pour les conserver et utiliser de manière durable.
Objectif 7: contribuer à enrayer la perte de la biodiversité au niveau mondial D’ici à 2020, le Luxembourg aura intensifié sa contribution à la lutte contre la perte de la biodiversité au niveau mondial et augmentera significativement les ressources allouées au financement de projets bénéfiques y relatifs.

  • United Nations
  • United Nations Environment Programme