العربية  |  English  |  Español  |  Français  |  Русский

Togo - National Targets

Show map

The national targets (or equivalent) presented in this database are taken from the NBSAPs received since COP-10, fifth national reports or from documents submitted separately. The mapping of national targets to the Aichi Biodiversity Targets by the Party concerned is indicated in the last column “Related Aichi Target(s)”. All Parties are encouraged to undertake this mapping exercise and to submit this information to SCBD for incorporation in this database.

Reference Target Related Strategic Goals/Aichi Targets
Objectif 1 Développer une approche intégrée de sensibilisation pour que d’ici à 2020, 50% de la population togolaise soient mobilisées pour la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité 1
Objectif 2 Faire de la biodiversité d’ici à 2018 une priorité que les décideurs et les parties prenantes intègrent aux stratégies, plans, programmes nationaux, sectoriels, et locaux de développement et de lutte contre la pauvreté, en incorporant les valeurs de la biodiversité dans les comptes nationaux 2, 3
Objectif 3 Elaborer d’ici à 2017 un schéma national d’aménagement du territoire, précisant les zones consacrées à l’agriculture, l’aquaculture, la sylviculture et la conservation de la diversité biologique, etc. 7
Objectif 4 Renforcer les cadres juridique, institutionnel et la gouvernance d’ici 2018 afin de créer un environnement favorable à la lutte effective contre l’érosion de la biodiversité 1, 4, 5
Objectif 5 Réduire à l’horizon 2020, le rythme de dégradation et de fragmentation des habitats naturels à 2% 5
Objectif 6 Développer des innovations afin que d’ici à 2020, 50% des agriculteurs togolais adoptent des pratiques agricoles durables et respectueuses de l’environnement 7
Objectif 7 Maîtriser les feux de végétation par la mise en oeuvre d’ici 2018, des mesures inscrites dans la stratégie nationale de gestion des feux de végétation de sorte à réduire les superficies brûlées à 10 000 km² chaque année (le tiers de la superficie nationale est actuellement brulé chaque année) 5, 7
Objectif 8 D’ici à 2020, 50% des 13 aires protégées prioritaires sont dotés des plans d’aménagement qui présentent d’importants intérêts pour la conservation de la biodiversité 11
Objectif 9 Développer d’ici à 2018, les connaissances suffisantes sur les espèces exotiques envahissantes en vue de mettre au point des technologies appropriées pour les contrôler 9, 12, 19
Objectif 10 Développer d’ici à 2016 la recherche afin d’améliorer, partager et diffuser les connaissances sur la biodiversité 19
Objectif 11 Réaliser l’inventaire des ressources halieutiques comestibles (stocks de poissons et des crustacés) afin que d’ici à 2016 des plans et des mesures de récolte contrôlée soient mis en place 6
Objectif 12 Réduire significativement d’ici à 2018 l’érosion génétique de la diversité génétique des plantes cultivées, des animaux d’élevage et des parents sauvages, des espèces à valeur socio-économique ou culturelle 13, 16
Objectif 13 Etablir d’ici à 2018, le statut de conservation des espèces de faune et de flore terrestres, aquatiques et semi-aquatiques afin d’élaborer des plans d’utilisation durable et de conservation spécifique 12
Objectif 14 Engager d’ici à 2018 des actions, en vue de la création d’une aire marine protégée (AMP) reliant le réseau régional d’aires marines protégées d’Afrique de l’Ouest 10, 11
Objectif 15 Etablir d’ici à 2018, une cartographie de l’ensemble des écosystèmes terrestres, aquatiques et marins importantes pour la conservation de la diversité biologique afin de garantir la durabilité de l’utilisation des ressources biologiques 7
Objectif 16 Mettre en place d’ici à 2018 un système de référence MRV (Mesure, Rapportage et Vérification) afin de renforcer la résilience des écosystèmes et de la biodiversité contre les changements climatiques 15
Objectif 17 Initier des mécanismes de partage équitable des avantages issus de l’utilisation de la biodiversité à toutes les échelles après la ratification d’ici à 2015 du Protocole de Nagoya 16
Objectif 18 Accroitre l’expertise nationale d’ici 2020, y compris la prise en compte des pratiques traditionnelles 18
Objectif 19 Développer d’ici à 2020 la prise en compte des enjeux de biodiversité dans toutes les formations scolaires et universitaires 19
Objectif 20 Rendre opérationnel d’ici à 2015, un comité national de biodiversité regroupant les principaux acteurs intervenant dans l’utilisation et la gestion de la biodiversité 16

  • United Nations
  • United Nations Environment Programme